10 choses à savoir quand tu vis avec un geek

Talk-Nerdy-To-Me-the-big-bang-theory-meyonie.jpgsource : fanpop.com

Je vis avec un geek et j’aime ça ! Loin des clichés et d’autres idées reçues, le geek n’est pas celui que vous croyez…

1. Le geek* est overconnected (= surconnecté).
Il sait tout en temps réel, il tape plus vite que son ombre et affirme une certaine dextérité et ce avec n’importe quel support technologique (portable, tablette, ordi, consoles…) voilà. Qui a dit qu’un homme ne pouvait faire qu’une chose à la fois ?

2. Le geek est un animal nocturne…
Il peut jouer (et/ou regarder des séries) durant des heures en dépit de son sommeil. Bon à savoir : c’est par phase.

Laser-cat-meyonieSource : Favim.com

3. Le geek aime généralement les chats (de loin ou de près), ils peuvent rarement résister à tant de cuteness (= mignonitude)

4. Le geek est collectionneur, sachez-le.
A chacun sa/ses passion(s) : consoles,  figurines, comics et gadgets qui pour vous semblent inutiles ou comme de vulgaires jouets… en vérité, pour le geek ils veulent dire beaucoup.

5. Le geek est maniaque.
Etant un collectionneur il faut bien comprendre que chaque chose doit être à sa place et quiconque tenterait d’essayer oser imaginer « ouvrir » l’édition spéciale du dernier bidulechose, la sentence sera terrrrrrrible ! Attention, là on parle bien de valeur, tant sentimentale que pécuniaire.

Lego-Meyonie

6. La tanière du geek recèle bien de trésors qu’il faudra toucher uniquement avec les yeux (se reporter au point 4 et 5). La déco peut vous sembler enfantine et pourtant si vous regardez de plus près vous verrez qu’il le fait généralement avec goût et soin. Un univers décalé où il fait bon vivre.

7. L’humour et le geek, true story !
Je trouve le geek vraiment drôle, j’apprécie particulièrement son cynisme et son ironie aiguisée. La pratique de l’auto-dérision est fortement conseillée, âmes susceptibles passez votre chemin. Le geek aime rigoler de tout (vraiment de tout) c’est un fait, l’actualité est son terrain de jeu et il est un camarade hors pairs même les soirs de doutes arrosés (oui le geek sait aussi faire la fête).

8. Le geek mange de tout et a parfois il a des pulsions de « gras ».
Combo soda-pizza-burger-gâteaux, qui n’en veut ?

9. Pour faire plaisir à un geek…
Il vous faut être plus rapide que lui. Le geek a tout, entre le moment où vous lirez cet article et le moment ou vous passez à la ligne suivante vous pouvez être certain qu’il a peut être commandé ce que vous pensiez lui offrir, la loose ! Le geek est difficile à satisfaire car vous et moi ne sommes pas aussi calés que lui et nous risquerions de lui offrir « ce quelque chose » pas assez puissant ou pas le bon modèle, bref on a des chances de se planter. On fait quoi dans ce cas là ? Soit on offre une boîte de Lego Star Wars (ça fait toujours plaisir) soit on lui demande directement ce qu’il veut. Il sera très content, croyez-moi !

pixel-heart-meyonie

10. Quand le geek aime, il fait des miracles.
Mi amol del guacamol (mon chéri) c’est mon geek charmant à moi, il sait toujours comment me faire plaisir. Il est patient, il me soutient, accepte mes passions (Sailor Moon, le blog, les trucs Kawaii, blablabla) et est toujours plein d’attentions. Dernièrement pour mon anniversaire, il a pratiqué le « teasing » durant un mois afin que je devine quel était mon cadeau, jusqu’à ce qu’il le mette physiquement à des endroits où j’allais avec un petit mot collé dessus « Ne pas ouvrir avant le 17 octobre minuit ». Je n’en pouvais plus, c’était là sous mes yeux, je mourrais d’envie de savoir ce qu’il y avait à l’intérieur et en même temps je ne voulais pas gâcher la surprise. Le jour J étant arrivé, je m’empresse de déballer mon cadeau… Il avait construit un coeur en Lego géant (symbole : la barre de vie), il y avait aussi une lettre où je pouvais lire des mots d’amour et surtout des instructions pour trouver mon « vrai » cadeau… C’était parti pour une chasse au trésor. J’ai dû chercher des minifigs (petits personnages Lego) dans toutes les pièces de la maison. Chacune des minifigs comportait un mot, tous formaient une phrase et délivraient le lieu sacré ! J’aime mon geek et ses geekeries !

PS : La plus grande angoisse du geek c’est le jour où il sera papa et qu’il apprend que son fils n’aime pas Star Wars…

Free-Rodolphe-Meyonie

GLOSSAIRE POUR LES NOOBS*

Dis c’est quoi un geek ? Qu’on se le dise, il faut savoir différencier le geek du gamer, du nolife, du nerd, du dork, du techie et du technophile.

Noob : Noob est l’abréviation du mot anglais « newbie », ce qui désigne un débutant dans le domaine du jeu et de l’informatique.

Le geek* / la geekette : Ce sont des individus dotés d’une culture commune axée autour du jeu vidéo, des oeuvres cinématographiques et/ou littéraires (principalement fantaisie / sciences fiction mais pas que…), de cartes stratégiques, des animés, des mangas et j’en passe ! Bon à savoir, le geek aime les gadgets, les figurines, en bref, il fait un bon collectionneur ! Les geeks sont très sociables, si, si,  aussi bien IRL ou AFK (In Real Life = dans la vraie vie / Away From Keyboard = Pas devant son ordi) que sur les internets.

Le gamer : Gamer signifie joueur et amateur de jeux vidéo. Il désigne donc dans sa globalité les joueurs occasionnels à des joueurs passionnés et confirmés appelés « harcore gamers ».

Le nolife : Tiré de l’anglais, vous l’aurez sans doute compris cela désigne « no life  » littéralement « pas de vie ». Le nolife est passioné par les jeux vidéo – principalement les MMORPG – (MMORPG = Massively Multiplayer Online Role-Playing Games = jeu de rôle en ligne massivement multi joueurs ). Sans rentrer dans les détails, cette passion peut devenir pour certains une vraie addiction et peut privilégier les interactions avec les communautés virtuelles de joueurs aux relations sociales physiques.

Le nerd : A vrai dire, ce terme est plutôt péjoratif, les traductions de l’anglais sont « intello coincé »,  « boutonneux », « binoclard » et « as en informatique », on a vu mieux. Apparu à la fin des années 50 aux Etats-Unis d’Amérique, il désigne une personne asociale solitaire passionnée par les sciences, les sujets intellectuels et les ordinateurs.

Le dork : C’est le moins populaire de la liste, le ring’, le bizarre, le niais, le moche, la victime… Hélas, dork vient de l’anglais, plus précisément du terme « dick »… Pas très sympa comme appellation.

Le techie : Il n’est ni plus ni moins technophile. Il a un intérêt poussé pour les technologies, les appareils électroniques, consoles et ordinateurs.

Le technophile  : C’est une personne qui aime les nouvelles technologies.

Retrouvez cet article sur le Webzine sur So Busy Girls (il a été scindé en deux) :
article publie sur SO Busy Girlsarticle publie sur SO Busy Girls

 

Publicités

6 réflexions sur “10 choses à savoir quand tu vis avec un geek

Vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s