Je suis une blogueuse tatouée

inked-by-issa-unique-horn-tattoo-Meyonie-Silor-moon

Aujourd’hui sur le blog on parle tatouage. Dix ans que je souhaitais me faire tatouer, ce projet bien qu’il ait été mûrement réfléchi il n’en restait pas moins sans interrogations ou appréhensions. Quoi ? Où ? En couleur ? Quelle taille ? Ça va faire mal ? Est-ce que je veux qu’il soit visible ? Est-ce que je vais me lasser ? Est-ce que ça va bien vieillir ? Et j’en passe…

entrée-issa-unique-horn-tattoo-Meyonie-Silor-moon

Dessine-moi un… tatouage

Je ne vais pas vous raconter l’origine du tatouage, Wikipédia s’en chargera à ma place si besoin est. En revanche dans « Rencontre avec le tatoueur Issa« , je vous présente selon moi, la plus belle de mes rencontres de 2015.

Pour / contre ?

Les gens contre pensent que se faire tatouer c’est être marqué comme du bétail ou bien comme une distinction entre les gens biens et… « les autres ». Ce raisonnement est un peu réducteur si on élimine le facteur « effet de mode », mais j’ai bien envie de vous dire sans grande originalité « chacun ses goûts » ! A l’inverse, ceux qui sont pour, vous diront que c’est un art, que cela est personnel, une démarche psychothérapeutique, un souvenir, que cela fait partie d’eux et peut même associer à un gain de confiance en soi…

D’un point de vu objectif, se faire tatouer n’est pas anodin, il en découle une démarche personnelle, d’une recherche affective concernant LE motif et d’une phase où l’on fait face à la « douleur ».

Je vais vous exposer ce qui m’a donné l’envier de me faire tatouer. De prime à bord, j’ai toujours été fascinée par l’art, par la liberté et par le fait d’assumer ses actes. Vous ne voyez pas le rapport ? J’y viens. En fait c’est simple, se faire tatouer c’est un mélange de ces trois concepts. Je porterai mentalement et physiquement ce qu’il y a de plus symbolique à mes yeux et l’assumerai. La liberté de s’exprimer avec son propre corps, être libre de le garder pour soi ou de le partager.

booklet-designed-by-issa-unique-horn-tattoo-Meyonie-Silor-moon

Tout-toute première fois !

Comme vous avez pu le lire dans l’article Pourquoi faire plus jeune que son âge peut être un inconvénient  parût en août 2015 sur le blog (et So Busy Girl) j’ai essuyé plusieurs refus. Au final, il n’y a peut-être pas de hasard, cela m’a permis de trouver un tatoueur avec qui j’ai eu un feeling instantané et qui était spécialisé dans le style que je recherchais. J’ai mis une année à trouver Issa.

meyonie Issa unique horn tattoo rendez vous

6 mois pour bien réfléchir

Au début, nous avions échangé plusieurs emails pour faire connaissance et cerner le projet, cela a pris environ un mois. Ayant un salon privé, l’adresse n’est communiquée uniquement 48h avant le grand jour alors j’ai profité d’aller à Japan Expo (où je vais tous les ans) pour le rencontrer car il y tenait un stand. Ce qui m’a permis de fixer le rdv. C’est noté : « RDV vendredi 4 décembre 2015 à 12h ». J’ai 5 mois pour cogiter, me préparer psychologiquement car il n’y a que quand le rendez-vous est pris et qu’on a le motif sous les yeux que cela devient concret.

Avant de me faire tatouer

Je suis passée par plusieurs états : l’excitation, l’angoisse, l’impatience, le doute…

1. L’excitation : Avoir attendu autant d’années, en quête du tatoueur idéal (oui parce que je suis un peu monomaniaque sur les bords, j’aime la symétrie parfaite et tout ce qui est en nombre paire, voilà c’est dit !) il fallait ajouter à cela l’attente du jour J. Le point n°1 est intrinsèquement lié au point n°3.

2. L’angoisse : J’avais comme des petits moments de panique à cause des remarques que l’on a pu me faire. Contrariétés, sueurs froides, doutes mais pourquoi on me dit quoi faire de mon corps ? S’examiner sous la douche, se fixer dans le miroir… j’étais sur le point de faire un truc qui susciterait finalement tout autant de critiques.

Check-up mental ✓

Est-ce que tu veux te faire tatouer ? Oui.
Est-ce que tu as peur ? Moui.
Qui portera le tatouage ? Moi.
Qu’est-ce que ça représente pour toi ? L’équilibre, l’espoir, la justice.
Si tu ne te faisais plus tatouer, aurais-tu des regrets ? Oui. Il n’y a plus de doute, oui je le veux!

3. L’impatience : J’avais envie d’y être, cheveux au vent, rock’n’roll baby ! Il faut dire aussi que mon plus grand défaut c’est bien l’impatience dans toute sa splendeur. J’arrive à m’agacer parce que je n’arrive pas à faire des choses aussi vite que mon esprit fuse. Je comptais les mois, les jours, les semaines grâce à un rétro planning (on est maniaque ou on ne l’est pas ?) Putain c’est demain !

4. Le doute : Et si je n’y allais pas ? Et si « les autres » avaient raison… ma vie sera-t-elle foutue ? Et si j’emmerdais les autres parce qu’au fond c’est ce que je veux et que c’est important pour moi ? Dans ma famille on a un diction lorsque le doute nous habite et qui me fait assez marrer (âme sensible détourne les yeux) : «  Et si…, et si… Et si ma tante en avait, on l’appellerait tonton ». Tout ça pour dire qu’il faut faire les choses pour soi. Ca marche à coup sûr, cette phrase magique m’a permis de me sentir mieux.

inked-girl-tatouage-issa-unique-horn-tattou-Meyonie-SAilor-moon

Le jour J

RDV : 12h dans un lieu secret.
Dans un état d’esprit plutôt serein, je me suis rendue au salon détendue, vraiment. Issa m’a mis très à l’aise. Comme je vous le disais dans cet article, j’ai eu un accueil digne de Beyoncé au Stade de France ! Je me suis vite sentie chez moi car l’intérieur est très design, chaleureux et plein de truc geeky partout.

Si vous ne le saviez pas encore, j’ai découvert le motif final le jour J. Nous l’avons retravaillé ensemble, c’était incroyable de voir qu’en 3 coups de crayon Issa avait donné vie au motif que j’aimais tant. Au départ, je souhaitais que le Silver Crystal Lotus soit en couleur (dégradé de violets) et au dernier moment j’ai changé d’avis : « c’est possible de ne faire que les contours ?« . Issa m’a tout naturellement rassuré et a été très compréhensif. On désinfecte la zone « artistique », on rase les 2 – 3 pélous qui traînent et on dépose le décalco. Je jette les derniers ptits coups d’yeux dans le miroir…

Des morceaux de l’animé Sailor Moon tournent dans le salon, c’est parti pour 30 minutes de gratte-grattes ! En toute honnêteté je suis vraiment TRÈS douillette et si je devais noter la douleur que j’ai ressenti sur une échelle de 1 à 10 et bien je dis 1. Même pas mal !

Le résultat est juste génial, je suis ravie ! Presque deux mois après je peux vous dire que je l’aime toujours autant, sinon plus !

Ah oui, venons-en au prix, 150 € (+ 50 € d’arrhes) ce que je trouve tout à fait correcte. Il faut dire que le tatouage est une belle pièce (10 cm x 14 cm); Issa a un cv long comme mes deux bras, spécialiste dans son domaine et il travaille seul dans son salon privé…

Je-suis-une-blogueuse-tatouée-Meyonie-Sailor-Moon-Issa-Unique-Horn-Tattoo

Après

Issa m’a nettoyé le bras et m’a expliqué les consignes d’hygiène et de soins à apporter. Surtout « NE PAS GRATTER », jamais et sous aucun prétexte ! Voici un petit  que j’ai réalisé rien que pour vous.

tutoriel-soin-tatouage-meyonie-issa-unique-horn-tattoo

1er jour : 1. Une fois rentrée à la maison on enlève délicatement le « pansement ». Entre le moment où on fait le tatouage et où on rentre chez soi, il dégorge un peu. Pour ma part, je n’en n’ai pas eu beaucoup puisque je n’ai pas fait de remplissage. Le film a pour but d’éviter que l’on se tâche. 2. On laisse à l’air libre 5 bonnes minutes. 3. On plonge dans un bain (37 °c) durant 20 minutes. L’eau chaude dilate les pores de la peau, c’est bon ça enlève des résidus de lymphe et l’excédent d’encre. 4 et 5. On savonne délicatement du bout des doigts la zone avec un savon doux au ph neutre (j’utilise le gel nettoyant surgras, corps de chez Avène Cold Cream -peaux sensibles sèches à très sèches). 6. On rince à l’eau froide durant 2 bonnes minutes, ça referme les pores et c’est très bon pour la cicatrisation! 7. On tapote délicatement avec une serviette propre lors du séchage, surtout ne pas frotter ! Les points 1 à 7 sont à effectués le jour du tatouage, pas de crème.

Ensuite : Dès le lendemain effectuer les points 1 à 9 et ce au moins pendant 15 jours ! Les points 8 et 9, comme vous pouvez le constater, il s’agit d’appliquer une noisette crème afin d’hydrater et d’aider la cicatrisation (au moins 2 fois par jour). J’ai utilisé deux crèmes : CicaBiafine soin multi-réparation (peaux abîmées, fragilisées, irritations, rougeurs…) et Bepanthen Pommade. La première est fluide, ne colle pas elle pénètre rapidement alors que la seconde est très épaisse, s’applique difficilement et est assez grasse mais soulage d’avantage les démangeaisons. J’ai alterné suivant mes besoins.

Etant de bonne constitution, j’ai cicatrisé en une semaine au lieu des 15 jours initialement prévus. Je n’ai eu ni de rougeur ni de boursoufflures et j’ai très peu pelé (pas de croute). Cependant, il y a des moments où ça me démangeait, heureusement j’avais toujours un tube de crème pas loin…

Cet article vous a plus ? Vous a-t’il été utile ?  Laissez-moi un commentaire !

© Les photos et les textes présentés sur ce site ne sont pas libres de droit.
Publicités

26 réflexions sur “Je suis une blogueuse tatouée

  1. Coucou ma belle !!! Génial ton article ! J’ai vécu la même chose ! Je me suis faite tatouée il y a presque 2 ans et demi et j’y a pensé et réfléchi pendant des années : quoi, où … !!! Puis finalement l’évidence : mon amour pour ma ville et mon club de foot (oui je suis un peu dingue) Saint Etienne ! Je me suis fait taouée une panthère (style tribal) sur la nuque et j’en suis folle !
    Comme toi je me suis posée 1000 questions, j’ai stressé … et même pas mal ni aucun regret !
    Je suis en train de penser au prochain …. !!!!

    J'aime

    • Salut baby doll,

      Jacky is back, I miss you Jacky-ky…
      Je te remercie :$ impressionnant je ne sais pas mais ce qui est sûre c’est que je serai ravie de te revoir et de te le montrer IRL.

      Lots of love ❤

      J'aime

  2. Toutes ces infos sont très utiles. Je me tâte…. j’ai peur de plein de choses (de pas trouver THE motif que je ne regretterai jamais, de ne pas savoir bien l’entretenir au début, etc…). Je me dis que ça sera peut être pour cette année…

    J'aime

    • Bonsoir Djahann et très belle année !

      Merci pour ton commentaire, je suis ravie que tu aies trouvé des infos qui pouvaient t’intéresser. Si tu le souhaites, tu peux me contacter en privé sur contact@meyonie.fr je répondrai avec grand plaisir que tu veuilles une info ou autre 🙂

      Tiens-moi informée de ton projet tatouage, je suis certaine qu’il sera super !

      A très vite !

      J'aime

  3. Pingback: Rencontre avec le tatoueur Issa – Unique Horn tattoo | Meyonie

  4. Coucou Madame,
    alors j’ai parcouru ton blog et je suis étonnée du nombre de points communs qu’on peut avoir :p
    Rien que concernant le tatouage on a eu exactement la même démarche, 10 ans de réflexion avant d’être sûre du motif et des mois de recherche pour THE tatoueur, Issa aussi pour moi ^^
    J’ai d’ailleurs hyper hâte de me faire encrer mon prochain tattoo, dans l’idéal par Cammiyu, mais pas avant 2017 histoire d’espacer un peu tout ça et ne pas être tentée d’enchainer les tatouages et me retrouver à court de place discrètes (dans mon boulot les tattoo visibles c’est no way 😦 )

    Bref ton blog est hyper sympa j’ai hâte de découvrir tes prochains articles !

    J'aime

  5. il est génial cet article, j’ai contacté issa par mail hier, j’attends vivement sa réponse car moi aussi j’ai en tete sailor moon et sakura a mettre sur mon bras 🙂 c’est tellement dur de trouver un tatoueur qui ne dénature pas le modele initial, issa est parfait dans ce qu’il fait. ton article me rassure enormément.

    J'aime

    • Hello Lourschimik !

      tout d’abord je tenais à te dire que j’adore ton blog … tes nails art sont justes superbes ! J’ai vu ceux des sailors (coeuuuuuuuurs avec les doiiiiigts)

      Merci beaucoup pour ton message qui me fait plaisir :3
      A-DO-RA-BLE ! Issa met un peu de temps à répondre, il a d’ailleurs engagé une personne pour s’occuper de sa boîte mail. J’ai du attendre 6 mois pour mon rendez-vous (le jour J). Mais ça valait le coup, Issa est génial.

      Tiens-moi au courant de la suite !!!

      des bécots !

      J'aime

      • Merci pour mon blog ^^ (il faut que je le mette a jour la !) je te tiendrais informée de la suite des événement, j’ai lu dans ton article qu’il pouvait mettre du temps pour répondre du coup je ne m’en fait pas trop (c’est faux je Check ma boîte avec un espoir caché en fait !!!)

        Aimé par 1 personne

  6. Pingback: Confessions d’une tatouée, piercée et bien élevée ! | Meyonie

  7. Pingback: Oops, I did it again ! #piercing | Meyonie

  8. Pingback: Et si Sailor Moon était tatouée… | Meyonie

  9. Pingback: Nom d’une tatouée ! | Meyonie

  10. Pingback: Ma sélection Instagram – les tatoueurs à suivre | Meyonie

  11. Pingback: Mes derniers achats piercings à petits prix | Meyonie

  12. Pingback: Atelier culinaire de l’intraitable Pierre Martinet | Meyonie

Vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s